Portée de l’investissement des PLC en recherche

Nous avons récemment publié la deuxième édition des Points saillants de la recherche canadienne sur les bovins laitiers. Cette édition comprend six courts feuillets d’information qui abordent les investissements des Producteurs laitiers du Canada (PLC) dans la recherche, la gouvernance et les résultats escomptés des projets de recherche. On y trouve également une liste des projets qui ont été financés à l’échelle nationale par les PLC et leurs partenaires dans les domaines prioritaires suivants : génétique et génomique, santé et bien-être animal, production laitière durable et nutrition et santé humaines.

Procurez les feuillets en ligne : https://www.dairyresearch.ca/francais/research-highlights.php.

 

ResearchInfographic_f

Produits laitiers et santé du cœur : les produits laitiers pourraient avoir un effet protecteur

b31

Des données scientifiques récentes révèlent que les gras saturés  contenus dans les produits laitiers pourraient ne pas avoir d’effets négatifs sur la santé. De plus, un nombre croissant de données suggèrent que la consommation de produits laitiers pourrait réduire le risque de maladies cardiovasculaires.

Par ailleurs, de nombreuses composantes du lait pourraient être liées à la prévention ou à la gestion des facteurs de risque cardiovasculaire, y compris la vitamine D, le calcium, le potassium, le magnésium, le phosphore, les protéines, les peptides bioactifs et les acides gras laitiers.

Faits saillants

  • Même si les produits laitiers contiennent des gras saturés, ils auraient tout de même un effet protecteur sur la santé cardiovasculaire;
  • Les produits laitiers à teneur plus élevée en matières grasses seraient aussi bénéfiques que ceux à faible teneur en matières grasses;
  • Les produits laitiers fermentés, notamment le yogourt et le fromage, ont aussi un effet protecteur sur la santé cardiovasculaire;
  • Plusieurs composantes spécifiques des produits laitiers ont été associées à une amélioration des facteurs de risque de maladies cardiovasculaires, mais les produits laitiers en tant que tels pourraient jouer un rôle tout aussi important.

Pour plus de renseignements sur les données scientifiques, lisez l’article, Maladies cardiovasculaires et produits laitiers : résumé des données actuelles.

Un vaccin au secours des vaches laitières

Le professeur François Malouin du Département de biologie de la Faculté de sciences de l’Université de Sherbrooke, et son équipe, sont arrivés à démasquer les composantes et le fonctionnement de la principale bactérie responsable de la mammite bovine, le Staphylococcus aureus, et à mettre au point un vaccin pour prévenir et contrôler cette maladie. Cette nouvelle solution se montre tellement prometteuse qu’elle a attiré l’attention du géant pharmaceutique Bayer. Un bel aboutissement permis grâce au financement obtenu par la Grappe de recherche laitière (pour en savoir d’avantage, voir le vidéo sur YouTube – Mammite Bovine ).

Félicitations à l’équipe de François Malouin et le Réseau canadien de recherche sur la mammite bovine et la qualité du lait pour cette importante réalisation!

Screen Shot 2016-07-27 at 6.56.31 AM

Prix de distinction de l’industrie de l’amélioration des bovins laitiers 2016 – Réjean Bouchard

Au nom de ses partenaires de l’industrie, le conseil d’administration du Réseau laitier canadien (CDN) est heureux d’annoncer sa sélection du Dr Réjean Bouchard d’Ottawa à titre de récipiendaire du Prix de distinction de l’industrie de l’amélioration des bovins laitiers pour 2016. Ce prix vise à reconnaître ses nombreuses contributions au secteur canadien des bovins laitiers au cours de sa longue carrière s’échelonnant sur 44 ans.

Réjean Bouchard a obtenu son baccalauréat et sa maîtrise de l’Université Laval au Québec, et son doctorat spécialisé en nutrition des bovins laitiers de l’Ohio State University à Columbus, Ohio, États-Unis. Il a ensuite passé les 24 années suivantes, de 1971 à 1995, à se consacrer à la recherche sur les bovins laitiers pendant qu’il était à l’emploi d’Agriculture et Agroalimentaire Canada. De 1996 à 2015, Dr Bouchard a été au service des Producteurs laitiers du Canada (PLC) à titre de spécialiste des bovins laitiers et lobbyiste, principalement dans le poste de directeur adjoint, Politique et production laitière. Depuis son départ à la retraite des PLC au début de 2015, il a maintenu son intérêt envers le secteur des bovins laitiers et de l’agriculture en tant que conseiller principal chez RBInt à Ottawa.

Au nombre des multiples succès du Dr Bouchard pendant son mandat auprès des PLC, son leadership a entraîné la création du programme national de recherche en production laitière des PLC en 1996, qui a finalement mené à un effort coordonné et à un réseau coopératif de scientifiques issus d’universités et d’institutions gouvernementales dans tout le Canada. Au nom des PLC, il a assuré la liaison avec le comité de recherche de CDN, le Conseil DairyGen, qui a financé de nombreux projets basés sur la génétique d’une grande priorité pour l’industrie. Dr Bouchard a aussi joué un rôle déterminant dans la création de deux postes de recherche en génétique à CDN financés par le gouvernement fédéral qui ont été maintenus pendant plus de dix ans et qui ont contribué à la mise en œuvre de différents services d’évaluation génétique aux niveaux national et international. De plus, il a travaillé activement à l’extérieur du Canada auprès de la Fédération internationale de laiterie (FIL), la Commission du Codex Alimentarius et l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE).Le président du conseil d’administration de CDN, Gary Bowers, s’est réjoui de la décision de sélection, déclarant : « Réjean Bouchard est très connu et apprécié dans l’ensemble de l’industrie des bovins laitiers au Canada, et respecté à l’échelle mondiale. Parmi ses principaux attributs ayant contribué à sa sélection comme récipiendaire 2016 de cette importante reconnaissance de l’industrie, mentionnons sa vision et son leadership en matière de recherche sur les bovins laitiers, combinés à sa capacité technique à élaborer des programmes visant à aborder d’importantes questions nationales comme la salubrité alimentaire, le bien-être des animaux, la biosécurité et la traçabilité ».

Le Réseau laitier canadien (CDN) est le centre national d’évaluation génétique des bovins laitiers, et il fournit des services aux producteurs laitiers canadiens et aux organismes membres, incluant les associations de race, les agences de contrôle laitier, les centres d’I.A. et les Producteurs laitiers du Canada. Le prix sera remis au Dr Réjean Bouchard lors du Forum 2016 de l’industrie de l’amélioration des bovins laitiers qui aura lieu le 21 septembre à Ottawa, Ontario, la veille de la 21e assemblée générale annuelle de CDN.

Pour plus de détails, veuillez communiquer avec :
Brian Van Doormaal, directeur général
Réseau laitier canadien

Des scientifiques canadiens de l’industrie laitière ont reçu des prix pour l’excellence de leur recherche

Huit scientifiques canadiens de l’industrie laitière ont été salués au pays et ailleurs dans le monde pour leur contribution à la science du lait dans les domaines de la nutrition animale, de la salubrité des aliments, des soins et du bien-être des animaux et de la santé animale.

Les Producteurs laitiers du Canada tiennent à féliciter ces scientifiques pour l’ensemble de leurs travaux et réalisations en science du lait et également pour leur apport à l’innovation dans l’industrie laitière canadienne. Tous ces chercheurs mènent actuellement de la recherche pour le secteur laitier dans le cadre de projets cofinancés par les PLC ou les organisations provinciales membres des PLC.

Les chercheurs Trevor DeVries, Filippo Miglior, Kees Plaizier et Michael Steele ont tous reçu un prix de la Société canadienne de science animale (SCSA); et les chercheurs Hélène Lapierre, Xin Zhao et Micheal Steele ont chacun reçu un prix de l’American Dairy Science Association (ADSA) lors de l’assemblée générale annuelle conjointe qui s’est tenue à Salt Lake City, en Utah, la semaine dernière. Les chercheurs Marina von Keyserlingk et Dan Weary ont reçu le tout premier Ruminant Well-being Award octroyé par la Société mondiale de buiatrie (et commandité par Boehringer Ingelheim – Santé des animaux) au début juillet.

Dans les paragraphes qui suivent, vous pourrez lire une courte description des prix reçus et du travail actuellement mené par ces chercheurs dans l’industrie laitière canadienne.

PRIX SCSA 

picture-411-1374065396

 

Filippo Miglior, Ph. D., chef de la recherche et du développement stratégique, Réseau laitier canadien – Prix Technical Innovation in Enhancing Production of Safe Affordable Food (SCSA)

Filippo Miglior est un généticien spécialiste des bovins laitiers reconnu mondialement. Il gère des projets de recherche sur l’amélioration de la génétique du bétail laitier financés par le RLC et est responsable de la planification stratégique et de l’établissement des priorités de recherche pour cette organisation. Il est le principal chercheur pour deux projets majeurs en génomique et génétique laitières de la Grappe de recherche laitière et co-chercheur dans deux autres projets. En outre, il est co-directeur d’un projet de 10,3 millions de dollars financé par des partenaires, y compris le RLC et Génome Canada, visant à accroître l’efficience alimentaire des bovins laitiers et à réduire les émissions de GES du bétail laitier.

Unknown

 

Trevor DeVries, Ph. D., professeur agrégé, département des biosciences animales, Université de Guelph – Canadian Animal Industries Award in Extension and Public Service 

Trevor DeVries a fait d’importantes contributions à l’industrie laitière canadienne au moyen de sa recherche et de ses activités de vulgarisation sur les effets de la gestion de l’alimentation et du logement sur le comportement du bétail laitier. En outre, il a agi à titre de directeur technique, de contributeur et de conseiller dans le cadre du développement du volet Bien-être animal du programme proAction des Producteurs laitiers du Canada et est membre du Comité technique de ce volet. Récemment, il a présenté de l’information vulgarisée sur le confort et le bien-être du bétail laitier dans une série de webinaires destinés aux producteurs laitiers canadiens et développés par les PLC et Valacta. Cette série de webinaires fournit des renseignements importants sur l’évaluation du confort des vaches et les surfaces et espaces confortables sur la base des plus récentes recherches de la Grappe de recherche laitière financée par les producteurs. Pour visionner les webinaires enregistrés animés par Trevor DeVries et l’experte en transfert Julie Baillargeon (Valacta), visitez le www.dairyknowledge.ca.

2016SteeleMike

Michael Steele, Ph. D., professeur adjoint, département des sciences de l’agriculture, des aliments et de la nutrition, Université de l’Alberta – Young Scientist Award (SCSA) et Lallemand Animal Nutrition Award for Scientific Excellence in Dairy Nutrition (ADSA) 

Dans le cadre de ses recherches, Michael Steele cherche à comprendre la manière dont les programmes de gestion et de nutrition au début de la vie d’un veau ont un impact sur ses caractéristiques biologiques plus tard au cours de sa vie; à découvrir et à évaluer les modèles d’alimentation et les nutriments bioactifs qui présentent les propriétés requises pour améliorer la santé intestinale des veaux laitiers; et à caractériser les adaptations ruminales et intestinales pendant la transition vers des rations riches en énergie au début de la lactation au moyen de modèles d’alimentation fondés sur les rations laitières commerciales couramment données aux animaux.

L’équipe de son laboratoire est particulièrement intéressée par l’implantation de nouveaux modèles d’alimentation au moyen de systèmes d’alimentation novateurs, tels que les nourrisseurs à veau automatiques et les systèmes de traite automatisée.

 

Plaizier

Kees Plaizier, Ph. D., professeur et directeur associé de département, directeur de l’unité de recherche sur les ruminants, Université du Manitoba – Prix Excellence in Nutrition and Meat Sciences 

Les contributions de Kees Plaizier au secteur laitier du Manitoba et du Canada sont importantes. Ses recherches portent entre autres sur les sujets suivants : l’impact de l’acidose ruminale subaiguë sur la santé et la production des vaches laitières; la durabilité environnementale des fermes laitières; la gestion des vaches taries; les cultures de levure; le diagnostic de l’acidose ruminale subaiguë; et l’évaluation des aliments des ruminants. L’un des projets de recherche qu’il a menés pour les producteurs laitiers du Manitoba a fourni des renseignements vitaux pour le développement de bonnes pratiques de gestion visant à optimiser l’utilisation du phosphore dans l’alimentation des vaches.

PRIX ADSA 

feature_1457129050893_01

 

Hélène Lapierre, Ph. D., chercheuse scientifique, AAC, Sherbrooke, Québec – American Feed Industry Association Award 

Hélène Lapierre a reçu le prix de l’American Feed Industry Association. Ce prix est remis à une personne qui a grandement contribué à la recherche dans le domaine de la nutrition des bovins laitiers.

Hélène Lapierre dirige un important projet de recherche qui s’inscrit dans la Grappe de recherche laitière. Son projet vise à mieux équilibrer les rations alimentaires des vaches laitières et à réduire la quantité de protéines dans les rations tout en maintenant la santé des vaches. À cet égard, des recommandations qui permettront un meilleur équilibre des rations alimentaires pourraient permettre à une ferme moyenne d’augmenter ses revenus d’environ 0,15 $ par vache par jour, soit près de 4 000 $ par année, grâce à des économies sur le coût d’alimentation des vaches. Par ailleurs, réduire le taux de protéines dans les rations laitières, en passant d’une moyenne de 18,1 % à un taux réaliste de 16,5 %, permettra au Canada de diminuer l’excrétion azotée de 17 000 tonnes par année et de réaliser des économies annuelles de 77,5 millions de dollars.

Les Producteurs laitiers du Canada sont fiers d’investir dans sa recherche. Pour un résumé de ses travaux, cliquez sur le lien ci-dessous afin de lire l’article intitulé Nourrir les vaches différemment, un plus pour les producteurs et pour l’environnement.

 

MacCampusProject

Xin Zhao, Ph. D., professeur en physiologie animale, Université McGill – West Agro, Inc. Award 

Le prix West Agro, Inc. Award a été remis à Xin Zhao afin de saluer la recherche exceptionnelle qu’il mène sur l’impact du contrôle de la mammite, de la gestion de la traite et des pratiques de production laitière sur la qualité du lait.

Xin Zhao bénéficie de subventions de recherche des PLC et du Réseau laitier canadien afin de mener de la recherche sur la génétique associée au taux de cholestérol du lait de vache et l’interaction agents pathogènes-hôte dans les cas de mammite. Son équipe et lui visent à comprendre la manière dont les stratégies liées à la virulence microbienne affectent la nature et l’ampleur de la réponse de l’hôte et dont la réponse immunitaire associée influe sur le cours de l’infection.

Des étudiants canadiens en science laitière partagent leurs connaissances à l’ADSA

FullSizeRender

Félicitations à tous les étudiants canadiens en science du lait qui ont pris part aux assemblées de l’American Dairy Science Association la semaine dernière à Salt Lake City. Certains étudiants ont diffusé leurs conclusions et connaissances auprès de milliers de participants lors de présentations orales et par affiches.


LE SAVIEZ-VOUS?

Les investissements des PLC dans la recherche sur la production laitière et la nutrition et la santé humaines soutiennent la formation de 130 étudiants de partout au Canada!


 

Marina von Keyserlingk, Ph. D., et Daniel Weary, Ph. D., de l’Université de la Colombie-Britannique ont reçu le premier Ruminant Well-being Award décerné à l’occasion du World Buiatrics Congress 2016

article_17

Les chercheurs Marina von Keyserlingk et Daniel Weary, de l’Université de la Colombie-Britannique, au Canada, ont reçu le premier Ruminant Well-being Award décerné d’une valeur de 15 000 €. Le Ruminant Well-being Award est commandité par Boehringer Ingelheim – Santé des animaux.

Ces chercheurs sont deux des trois cotitulaires de la Chaire de recherche industrielle du CRSNG en bien-être des bovins laitiers, qui est cofinancée par les PLC et des partenaires du secteur laitier depuis 15 ans. Pour de plus amples renseignements sur leurs domaines de recherche et leur apport au secteur laitier canadien, visitez le www.recherchelaitiere.ca.