Ressources de transfert

ProducerResources_blog

Certaines ressources sont offertes en ligne afin de transmettre de manière concrète aux producteurs les connaissances issues de la recherche dans un format facilement accessible à partir d’un ordinateur ou d’un téléphone mobile.

De plus, des activités de transfert des connaissances sont élaborées à l’échelle nationale et provinciale par l’entremise des PLC et de leurs organisations membres. Afin de diffuser les ressources et l’information, le Portail canadien de la recherche laitière, hébergé au www.recherchelaitiere.ca, propose une section « Ressources producteurs » qui contient de l’information provenant des organisations de producteurs laitiers, entre autres des initiatives provinciales qui pourraient être utiles aux producteurs d’un océan à l’autre.

Quoi de neuf?

Outils provinciaux de transfert des connaissances : Les organisations provinciales membres des PLC peuvent soumettre ou afficher leurs outils de transfert des connaissances afin que les autres producteurs puissent en bénéficier. Envoyez vos renseignements à shelley.crabtree@dairyresearch.ca.

Environnement : Le nouvel outil d’évaluation pour une production laitière durable FermesLaitieresPlus.ca est maintenant accessible à tous les producteurs. Essayez-le et voyez comment votre ferme se compare aux autres à l’échelle provinciale et nationale en matière de production laitière durable.

Parcourez le site Web et faites-nous part de votre rétroaction à info@dairyresearch.ca afin que nous puissions l’améliorer.

Les webinaires sur le confort des vaches : Des connaissances très appréciées!

Du 23 février au 6 avril 2016, Valacta et Les Producteurs laitiers du Canada ont présenté Unknown-1une série de 3 webinaires sur le confort des vaches à l’étable offerte en français et en anglais à tous les producteurs laitiers du pays. Au total, pour les 6 présentations, 288 producteurs se sont connectés pour écouter en vrai nos experts Steve Adam, Trevor DeVries et Julie Baillargeon discuter des enjeux et solutions. Comme tous les documents et enregistrements sont disponibles sur le site www.dairyknowledge.ca, nous avons observé que 2 641 personnes ont visité le site pour se renseigner sur le sujet. Petite statistique intéressante, des gens de 26 pays différents sont venus visionner les documents mis en ligne. Le confort est au cœur des préoccupations de tous les producteurs laitiers!

Ces webinaires avaient comme objectifs d’inciter les producteurs à adopter de bonnes pratiques de confort pour leurs animaux et par le fait même, de valoriser les résultats issus de la Grappe de recherche laitière. Cela nous a aussi permis de constater que les producteurs ont apprécié les webinaires; un nouveau mode de transfert des connaissances qui pourrait bien nous inciter à récidiver!

Un financement additionnel de 1,75 million de dollars pour des nouveaux projets de la Grappe de recherche laitière

logoFR

Le 4 février 2016, le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, Lawrence MacAulay, a annoncé un investissement de la part du gouvernement d’un montant additionnel de 1,75 million de dollars dans quatre nouveaux projets de la Grappe de recherche laitière. Le financement total de la Grappe de recherche laitière est maintenant évalué à 20,5 millions de dollars et comprend 27 projets qui se poursuivront jusqu’en décembre 2017.

Nouveau projet en production laitière durable :

  1.  Augmenter la valeur énergétique des fourrages canadiens fournis aux vaches à forte production de lait, mené par la scientifique Annie Claessens, Ph. D., AAC, Québec. Résumé du projet

Nouveaux projets en nutrition et santé humaines :

  1. Synergie nutritionnelle entre les produits laitiers et les nutriments d’autres aliments, mené par le scientifique Michel Britten, Ph. D., AAC, Saint-Hyacinthe. Résumé du projet
  1. La teneur en amines biogènes de divers fromages canadiens et l’effet de la teneur en sel sur les types d’amines biogènes produits dans les fromages, mené par le scientifique Daniel St-Gelais, Ph. D., AAC, Saint-Hyacinthe. Résumé du projet
  1. Le lait et les produits laitiers sont d’excellentes sources de vitamine B12 : une approche de la ferme à la table, mené par la scientifique Christiane Girard, Ph. D., AAC, Sherbrooke. Résumé du projet

 

 

Nouvelle chaire de recherche industrielle sur la vie durable des bovins laitiers à l’Université McGill

MacCampusProject

Les Producteurs laitiers du Canada (PLC) sont fiers d’offrir un soutien financier, en partenariat avec Novalait, Valacta, l’Université McGill et le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRNSG), à une nouvelle chaire de recherche industrielle sur la vie durable des bovins laitiers. L’investissement total des partenaires dans cette recherche est de plus de 1,6 million de dollars sur cinq ans. Le programme de recherche sera dirigé par la titulaire de la chaire du CRSNG, Elsa Vasseur, de l’Université McGill.

La recherche porte sur trois thèmes principaux :

  1. Le confort et la gestion des vaches
  2. La longévité des vaches
  3. L’environnement et la société.

Sur le thème du confort et de la gestion des vaches, la recherche traitera des systèmes de stabulation entravée (étant donné leur popularité actuelle) et examinera les solutions pour faire la transition vers les systèmes de stabulation libre pour les producteurs laitiers qui souhaitent envisager cette option. Tous les éléments seront abordés sous l’angle du confort et de la gestion des animaux. De plus, chaque domaine sera évalué en fonction des retombées économiques potentielles.

Le thème de la longévité des vaches évaluera l’impact économique des facteurs de risque propres à la longévité des vaches en lien avec la gestion, le logement, et le confort et la santé des vaches. Il portera aussi sur le profit à vie à l’échelle de la vache individuelle et du troupeau, et visera à créer des outils d’aide à la décision pour améliorer la gestion globale de la ferme, les profits et le bien-être et la longévité des vaches, particulièrement en évaluant i) la rentabilité à vie, ii) l’élevage des animaux et ii) le dépistage précoce des indicateurs de longévité.

L’objectif de la recherche menée dans le cadre du thème environnement et société est de commencer à comprendre, à anticiper et à prévenir les conflits potentiels et à trouver des solutions qui amélioreraient tant le bien-être que la longévité des vaches (p. ex. pratiques clés et systèmes de gestion ciblés dans les thèmes de recherche 1 et 2), mais qui pourraient contrebalancer la durabilité globale de la ferme et du système agricole en nuisant à l’impact environnemental et à l’acceptabilité sociale.

Lors d’une entrevue avec un journaliste du McGill Reporter, Mme Vasseur a expliqué les résultats du programme de la chaire de recherche, affirmant que : « Économiquement parlant, il est sensé de garder une vache plus longtemps au sein du troupeau. La difficulté est de présenter aux producteurs laitiers des preuves solides que le bien-être animal est rentable, parce qu’en ce moment, ce n’est encore qu’une hypothèse. Une vache plus confortable est plus productive et reste plus longtemps au sein du troupeau – mais nous devons le prouver. C’est l’objectif de cette étude, et nous prévoyons y inclure plus de chiffres à titre de preuves. »

Elsa Vasseur, PhD, BIO