Inauguration du Centre de recherche et d’innovation sur le bétail

Inauguration du Centre de recherche et d’innovation sur le bétail

La Grappe de recherche laitière était présente à l’inauguration du Centre de recherche et d’innovation sur le bétail le 28 mai dernier, à Elora, en Ontario. Le simple fait de marcher d’un bout à l’autre de l’installation, qui fait un kilomètre de long, est impressionnant! Félicitations à toute l’équipe de l’Université de Guelph, aux Dairy Farmers of Ontario, et aux nombreux autres organismes qui ont participé au projet.

Plusieurs activités de recherche appuyées par la Grappe de recherche laitière seront transférées à ce nouveau site dans un proche avenir, y compris une étude importante déjà en cours sur l’alimentation, le bien-être et la gestion des veaux, dirigée par le Dr Derek Haley (consultez nos résumés de projet à www.recherchelaitiere.ca pour en savoir davantage).

Voici quelques particularités de l’installation :

  • Des systèmes de surveillance et de contrôle de la prise alimentaire permettent la collecte de données exhaustives pour les essais de recherche sur la nutrition et sur le comportement.
  • Les systèmes de ventilation ont été perfectionnés afin d’assurer un contrôle plus uniforme de l’environnement, pour éviter de nuire à l’exactitude des résultats des recherches et pour optimiser la santé des vaches.
  • Des espaces de préparation d’échantillons ont été aménagés pour les essais de recherche liés à la transformation du lait et au développement des produits laitiers.
  • Le gouvernement provincial s’est engagé à verser 20 millions de dollars pour l’installation laitière du Centre de recherche et d’innovation sur le bétail. Les Dairy Farmers of Ontario (DFO) ont promis un montant supplémentaire de 5 millions de dollars. AAC a fait une contribution de 3 millions de dollars à l’initiative de financement des DFO.

Pour en savoir davantage, consultez le blogue de ce Centre.

Colloque STELA 2015 : Défis et occasions pour le secteur laitier

Colloque STELA 2015 : Défis et occasions pour le secteur laitier

L’équipe de recherche laitière avait un kiosque « Ayez votre mot à dire dans la recherche laitière au Canada » les 1er et 2 juin 2015 au colloque laitier de l’Université Laval. Des étudiants, des chercheurs et des producteurs s’y sont arrêtés pour prendre de l’information et ont été invités à participer au sondage sur les priorités d’avenir de la recherche laitière.

Des scientifiques et leurs étudiants ont présenté certaines des plus récentes constatations tirées de leurs projets de recherche financés par les Producteurs laitiers du Canada, qui portaient notamment sur les sujets suivants : le bien-être et le comportement des animaux, l’analyse du cycle de vie du lait, la mammite, le régime alimentaire des vaches laitières, les probiotiques pour la prévention de l’obésité et du syndrome métabolique, la bioaccessibilité des antioxydants dans le lait fermenté, l’effet du lait sur le contrôle de l’hypertension, et plus encore.
Pour obtenir un lien direct vers la recherche effectuée à l’Université Laval, consultez ici.

Réseau de recherche sur la mammite : excellence de la formation en recherche

Le travail acharné du réseau de recherche sur la mammite a été récompensé la semaine dernière lorsque l’on a annoncé que le réseau allait recevoir une subvention de 1,65 million de dollars du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG) pour l’établissement d’un programme de formation sur la qualité du lait. D’une durée de six ans, ce financement sera versé dans le cadre du Programme de formation orientée vers la nouveauté, la collaboration et l’expérience en recherche (FONCER) du CRSNG. Les principaux instigateurs sont le Dr Mario Jacques et le Dr Simon Dufour, de l’Université de Montréal.
Le nouveau financement du CRSNG s’ajoutera aux sommes fournies pour les activités de recherche approfondie menées par le réseau de recherche sur la mammite dans le cadre de la Grappe de recherche laitière. Selon les bénéficiaires de la subvention, ce nouveau financement accélérera l’innovation dans la recherche sur la mammite bovine et la qualité du lait, et permettra de transférer les connaissances aux producteurs laitiers canadiens et, surtout, de mieux former la prochaine génération d’experts de la mammite.
Le Réseau canadien de recherche sur la mammite bovine et la qualité du lait (RCRMBQL) est l’un des réseaux de recherche les plus productifs au pays. Il a été fondé en 2001, lorsque les producteurs laitiers ont voulu créer un réseau pancanadien de recherche sur la mammite. Il s’emploie actuellement à diminuer l’incidence de la mammite, à réduire les pertes économiques et à maintenir la qualité du lait grâce à la recherche et à un transfert efficace et rapide des résultats aux utilisateurs.

Rencontre scientifique annuelle du réseau de recherche sur la mammite

L’équipe de recherche des Producteurs laitiers du Canada (PLC) a participé à la rencontre scientifique annuelle du RCRMBQL le 27 mai, à Montréal. Les scientifiques ont présenté les résultats des travaux de recherche qu’ils effectuent dans le cadre de la Grappe de recherche laitière, en les regroupant sous trois grands thèmes : les animaux, les pathogènes et l’environnement. Le réseau rassemble neuf universités canadiennes et un centre de recherche fédéral. Pour obtenir une liste plus détaillée des projets en cours dans le réseau de recherche sur la mammite, veuillez consulter le site suivant : Notre science, votre lait

On a tenu deux initiatives spéciales pour les étudiants du Réseau : un concours de présentation d’affiches et un atelier de formation en communication.

Initiatives de formation pour les étudiants

Le Dr Steve Roche d’ACER consulting a présenté un atelier intitulé Translating Science & Mobilizing Knowledge: Engaging your audience through effective communication (appliquer et mobiliser les connaissances scientifiques : interpeller l’auditoire grâce à la communication efficace). Au cours de sa présentation, le Dr Roche a parlé des principaux facteurs qui influent sur le changement comportemental des individus, et il a donné des conseils et des trucs pour communiquer efficacement avec un auditoire cible et avec les intervenants pertinents concernant l’importance de leur recherche.

Le concours d’affiches s’est tenu le soir de l’événement. Voici les gagnants : La résistance aux antimicrobiens des staphylocoques à coagulase négative chez les bovins – Diego Nobrega, Ph. D. étudiant de l’Université de Calgary, sous la supervision du Dr Herman Barkema.

Le développement des ligands du riboswitch guanine avec activité antibactérienne pour lutter contre le Staphylococcus aureus causant des infections intramammaires – Aamer Assi, M.Sc., étudiant à l’Université de Sherbrooke, sous la supervision du professeur François Malouin.

Les gagnants du concours d’affiches ont reçu chacun 500 $, offerts par Zoetis.