La gestion et l’alimentation des veaux laitiers : Opinion des producteurs requise!

La gestion et l’alimentation des veaux laitiers : Opinion des producteurs requise!

Les chercheurs de l’Université de Guelph veulent en savoir plus sur les façons dont les producteurs laitiers nourrissent et gèrent leurs jeunes veaux laitiers. Que vous les nourrissiez manuellement ou que vous utilisiez un système automatisé de distribution de lait, vous êtes invités à répondre à un bref sondage en ligne à cliquez ici.

Le sondage recueillera de l’information à propos de votre expérience pour ce qui est de l’alimentation et de la gestion de leurs jeunes veaux, ce qui aidera les chercheurs à établir les raisons pour lesquelles certains producteurs préfèrent l’alimentation automatisée et d’autres des méthodes d’alimentation traditionnelle. Le sondage aidera aussi à cerner les avantages et les défis perçus que ces deux systèmes d’alimentation représentent, et documentera certaines des principales pratiques de gestion qui caractérisent les deux types de système.

De plus, l’information fournie aidera les chercheurs à identifier les domaines particuliers pour lesquels il faut approfondir la recherche afin d’atteindre  un équilibre entre l’utilisation de la technologie disponible et la mise en œuvre de bonnes pratiques de régie pour optimiser le rendement et le bien-être des veaux. Suite au sondage, une étude sera mise en place dans des fermes commerciales avec les systèmes automatisés de distribution de lait afin de repérer et raffiner les pratiques de régie optimale pour faciliter l’intégration de cette technologie dans les fermes.

Vous pouvez compléter le sondage en ligne à l’adresse Web mentionnée ci-haut. Les dix premières personnes à répondre au sondage recevront une carte-cadeau de Tim Hortons et tous les participants seront inscrits à un tirage qui pourrait leur rapporter un prix en argent de 250$.

Le projet « Techniques d’alimentation et meilleures pratiques de régie des veaux pour l’amélioration de la performance, du bien-être et de la future productivité » est financé par le programme de la grappe laitière scientifique.

Laisser un commentaire