La première étude nationale du secteur laitier doit démarrer en 2015: On a besoin de la rétroaction des producteurs pour l’orienter

Nouvelle passionnante : en 2015, la première étude nationale du secteur laitier portant sur les troupeaux laitiers canadiens démarrera grâce à un financement octroyé dans le cadre de la Grappe de recherche laitière 2. Sa portée sera semblable à celle des études du secteur laitier menées dans le cadre des National Animal Health Management Systems (NAHMS), qui ont été entreprises aux États-Unis par l’USDA, le ministère américain de l’agriculture

Les études des NAHMS (1996, 2001, 2007, 2014) sont bien connues et respectées outre-frontière parce qu’elles fournissent de l’information sur des problèmes de gestion, la prévalence de maladies et la lutte contre celles-ci, et des références en matière de production. Cependant, les résultats de ces études sont fondés sur des renseignements recueillis auprès de producteurs américains. Comme l’industrie laitière canadienne comporte des caractéristiques uniques, il est apparu clairement qu’il fallait une étude représentative des producteurs et des fermes de notre pays.

Il est essentiel qu’à l’étape de la planification, les producteurs canadiens et les organisations/industries connexes soient consultés pour que l’on puisse établir les objectifs globaux de l’étude. Il en résultera une étude qui rend compte des besoins de ceux qui sont directement impliqués dans l’industrie et qui encouragera à la participation, aujourd’hui et à l’avenir.

Nous exhortons vivement tous les producteurs et leur personnel associé à remplir le sondage en ligne de 10 minutes qui se trouve à l’adresse :

http://fluidsurveys.com/s/DFC_PLC_Needs_Assessment/

La participation au sondage est volontaire; aucun renseignement d’identification ne sera recueilli, et la base de données et l’entreprise de sondage sont toutes deux canadiennes.

Le sondage doit être terminé avant le 1er mai 2014. Lorsqu’il sera clos, les données seront résumées, analysées et mises à la disposition des organisations participantes. Les résultats influeront sur l’ampleur et la profondeur de l’étude nationale, le nombre d’animaux/de fermes dont on demandera la participation et les principaux foyers d’intérêt de l’étude en 2015.

On peut adresser toute question au Dr David Kelton à l’adresse na14slc@uoguelph.ca

(Version française – jocelyn.dubuc@umontreal.ca)

Laisser un commentaire